flo_nelja: (Psylocke)
[personal profile] flo_nelja
... pour la journée internationale du femslash.

Quand je recherchais des histoires pour mon recueil de contes et légendes LGBT, je suis aussi tombée sur quelques histoires qui avaient trop de contenu sexuel pour être mises dans un recueil pour enfants. Voilà quelques échantillons !



La femme qui épousa sa belle-fille (Inuit)


Il était une fois une femme qui avait un fils. Il épousa, tout juste adulte, une très belle jeune fille qui vint vivre chez eux. Pendant que le fils partait pour ses longues chasses, les deux femmes parlaient ensemble, travaillaient ensemble, et bientôt la mère désira la femme de son fils.

Un jour, elle prit un os et des peaux de phoque, et se façonna un pénis qu'elle attacha à sa taille. Elle le montra à sa belle-fille.

"Qu'en penses-tu ?"

"Il est très beau !" s'exclama la jeune fille rougissante. Elle le toucha du doigt. "Si long et blanc et dur..."

Et elles couchèrent ensemble.

A partir de ce jour, la mère fut comme un mari pour sa belle-fille. Elle allait chasser le phoque tous les jours dans son kayak, et au retour, elle embrassait sa belle-fille et lui disait : Couche avec moi, ma chère petite femme.

Mais le fils finit par revenir de son voyage. Quand il vit les peaux de phoque qui séchaient, il fut soupçonneux.

"Qui a tué ces phoques ?" demanda-t-il.

"Ce n'est pas important." répondit sa femme.

De plus en plus persuadé que sa femme le trompait, il creusa un trou derrière leur maison et s'y cacha, pour pouvoir écouter si un chasseur visitait sa femme en son absence.

Bientôt, il entendit le bruit d'un kayak dans la baie. C'était sa mère qui revenait, ayant capturé un énorme phoque, comme un homme ! Il fut un instant rassuré. Pourquoi sa femme ne lui avait-elle pas dit qu'elles avaient eu si faim que sa mère avait été forcée de chasser ? Etait-ce pour ne pas lui faire honte ? Oui, probablement.

Mais il vit alors sa mère entrer dans leur maison, et ouvrir ses fourrures pour dévoiler ses seins. Elle les agita entre ses mains, et dit : Ma chère petite femme, caresse-moi !

Le fils, furieux et déçu de la conduite de sa mère, entra dans la maison et la tua sur le coup.

"Tout ira bien !" dit-il à sa femme. "Cette maison est maudite maintenant. Nous irons habiter ailleurs, là où tu oublieras tout de ce qu'elle a fait."

Mais sa femme ne se jeta pas dans ses bras. Elle put juste balbutier "Mon époux... tu as tué mon cher époux..." et elle ne cessait de pleurer.





Le bon jugement (Irlande)


Níall Frassach, fils de Fergal, régnait sur l'Irlande avec sagesse. Il tenait une cour de justice, où il acceptait les requêtes de chacun de ses sujets.

Un jour, une femme vint à la cour, un nouveau-né dans les bras. "Votre Majesté," demanda-t-elle, "je recherche le père de cet enfant pour qu'il prenne soin de lui. Mais je ne peux imaginer qui ce pourrait être, car je le jure devant Dieu, cela fait plusieurs années que je n'ai pas eu de relations intimes avec un homme."

Le roi réfléchit en silence. "Et as-tu eu des relations intimes avec une femme ?" demanda-t-il. "Ne me mens pas."

"Je n'ai pas l'intention de mentir." répondit la femme. "Cela m'est effectivement arrivé."

"Si cette femme, juste avant, avait couché avec un homme, alors le sperme a pu couler en toi et te féconder. Retrouve cette femme, demande-lui qui était son dernier amant, et cet homme est le père de ton enfant. Il devra en prendre soin, j'y veillerai."

Alors ils entendirent un bruit venu du ciel, et une créature environnée de fumée noire tomba du ciel. Tout le monde s'enfuit, sauf le roi et quelque hommes.

"Qui es-tu ?" demanda Níall.

"J'étais un prêtre," s'exclama la créature, qui ressemblait à un homme qui s'était fait bien mal au dos. "Je voulais une belle menuiserie dans ma maison, et un démon m'a proposé de la construire, demandant seulement que je m'incline devant lui en échange. Mais depuis que je l'ai fait, j'ai été en son pouvoir, et je suis le sillage du vol des démons depuis sept ans. Mais le jugement que vous venez de rendre était si honnête et si juste qu'il a dispersé les démons, et ils ont été forcés de me relâcher !"

C'est ainsi que le prêtre fut sauvé, et que le père de l'enfant fut retrouvé. Et il sera longtemps avant qu'on ne retrouve un roi si juste en terre d'Irlande, ou n'importe où ailleurs.

Profile

flo_nelja: (Default)
flo_nelja

July 2017

S M T W T F S
      1
2345678
910 1112 1314 15
16171819202122
23242526272829
3031     

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 27th, 2017 08:49 am
Powered by Dreamwidth Studios