flo_nelja: (Default)
[personal profile] flo_nelja

"The Girl Who Circumnavigated Fairyland in a Ship of her own Making" par Catherynne M Valente
Pour la catégorie "Un livre avec une quête initiatique" de bingo-livres
Roman, environ 250 pages. L'histoire d'une fille de douze ans que le Vent Vert emmène dans le monde des fées, où elle vivra de nombreuses aventures. C'est confirmé que j'aime le style d'écriture de cet auteur. J'aime aussi beaucoup son imagination, son imagerie, et le dragon dont le père est une bibliothèque est vraiment super-chou. C'est un monde qui, à part la grande méchante (dont j'ai aimé la backstory, d'ailleurs), est plutôt positif. Ca me plait en soi, mais cela reste un peu surprenant de la part d'un monde qui s'appelle "fairyland", nous n'avons pas les mêmes standards. J'ai trouvé un des points de la fin un peu trop "facile", mais je ne veux pas spoiler.
8/10


"Le miroir des légendes" de Bernard Lazare et "Le roi au masque d'or" de Marcel Schwob, édition présentée par Bertrand Vibert
Pour la catégorie "Un livre du 19e siècle" de bingo-livres
Deux livres du 19e siècle, en fait, présentés dans le même recueil. Au début, avec un titre comme ça, je croyais que ce serait une anthologie, mais pas du tout. Un peu plus de 200 pages de Lazare, un peu moins de 200 de Schwob, et une centaine d'analyse et commentaires et notes et tout. Il y en a au début du livre (bien utiles pour replacer tout cela dans le contexte historique), il y en a aussi pour chaque nouvelle, et assez vite, même s'ils sont placés au début, j'ai pris l'habitude de lire après, parce qu'ils spoilent méchamment ! Mais ils sont intéressants.
Pour les livres eux-mêmes, ils ne sont pas mal, mais ils ont, malheureusement, des qualités complémentaires. Le recueil de Lazare est constitué principalement de réécritures de mythes, avec un point de vue philosophique. J'aime beaucoup le principe, et j'aime les idées ! Malheureusement, son style me semble parfois un peu maladroit et lourd. Certaines des nouvelles auraient pu sembler antisémites sans la backstory de l'auteur : élevé dans un milieu juif, ayant rejeté la religion, et même si c'était un fervent militant contre l'antisémitisme, quand il exprime des idées anti-religieuses c'est souvent contre le judaïsme.
A l'inverse, j'aime beaucoup l'écriture de Schwob, très poétique, ses images et ses situations souvent frappantes dans leur cruauté, mais ses idées m'intéressent moins. Pas seulement parce qu'il y a plus de récits historiques et moins de réécritures mythologiques, mais parce que les dilemmes de ses personnages me touchent moins personnellement. (mais quand même, je crois que j'aime plus le recueil, au total, juste pour l'écriture ^^
8/10


"Ash" par Malinda Lo
Pour la catégorie "Un livre avec une créature fantastique" de bingo-livres
Environ 260 pages, fantasy, une réécriture lesbienne de Cendrillon. Où la belle-mère et les belles-soeurs, tout en restant pas spécialement aimables, ont des motivations personnelles. Où la "bonne fée" est le type de fairy avec laquelle on passe des pactes. Cela a un petit côté "prenez garde à vos souhaits, ils pourraient se réaliser" quand l'héroïne en a tellement assez de la façon dont sa famille la maltraite qu'elle souhaite que les fées viennent l'enlever. Où l'intérêt amoureux est la chasseresse de la garde du roi, et la romance n'est pas au premier regarde, mais se développe lentement. Le prince est là aussi. Il n'est absolument pas impliqué. :-)
J'ai aimé - je suis assez biaisée sur les livres avec des fées en général, et j'aime les contes qui sont racontés, histoires à l'intérieur de l'histoire, proches des nôtres mais pas les mêmes. D'ailleurs, je trouve que flirter en se racontant ses contes préférés est adorable. L'écriture est agréable. J'ai un peu de mal avec le bashing des vilains scientifiques qui ne croient pas aux fées, mais c'est juste quelques pages au début, et une fois que l'auteur s'est défoulée ça n'intervient plus du tout. L'auteur a écrit une autre histoire dans le même monde, avec des fées aussi, je vais la lire !
8/10


"L'extraordinaire almanach de la forêt" par les Sorcières
Pour la catégorie "Un livre en rapport avec la forêt" de bingo-livres
Environ 170 pages, et c'est, effectivement, un almanach. J'ai été un peu déçue, pas parce que c'est mauvais, mais parce que ce n'était pas du tout ce que j'attendais. Comme c'est un almanach "des sorcières", j'attendais beaucoup de légendes et de faits magiques. Mais en fait, cela ne fait même pas un dixième des entrées. La plupart d'entre elles sont des conseils de vie pratique dans la forêt, d'utilisation des plantes, ou des remarques scientifiques sur les créatures d'une forêt sans nom (mais quand même, plutôt France métropolitaine).
Je l'ai acheté, au début, parce qu'une de mes artistes préférées y avait participé. Finalement elle n'a fait que quatre pages, mais bon, les dessins sont vraiment chouettes en général, même si les siens sont toujours mes préférés.
C'était agréable à lire et j'ai appris des choses, je ne dirai pas le contraire. Mais je me demande vraiment à qui s'adresse ce livre. Une partie des conseils sur l'exploration serait bien pour les enfants. Mais les recettes herbales (de cuisine ou de soins) sont beaucoup trop compliquées et loin d'être pratiquables pour eux, cela demande de l'expérience. Donc pour les adultes qui habitent près d'une forêt et y vont régulièrement ? Mais ceux-là savent probablement la plus grande partie de ce qui y est. Quand à ceux qui habitent loin d'une forêt, ils n'auront jamais le temps de faire tout ça. C'est là qu'est le côté "sorcières", je pense, pas tant au sens magie qu'au sens femme sage (et plutôt écolo) qui vit dans la forêt et s'y consacre.
6/10


Progression : 12/52
Risques de lecture : The Girl who navigated fairyland in a Ship of her Own Making, Contes symbolistes 1, Ash -> 7/26
Bingo-livres : 13/25


Bonus


"Douze princesses" par Xiang Hua et les Studio One
Je croyais découvrir un nouveau conte chinois, mais j'en avais déjà lu un proche, avec sept reines. Je n'avais juste pas fait le rapprochement. Ces jeunes femmes sont renvoyées par le roi quand il s'entiche d'une très belle sorcière. Elle leur prend l'éclat de leurs yeux (et leur vue) pour augmenter sa beauté et les envoie mourir de faim dans la forêt. Mais elles réussissent à survivre. La solidarité féminine, c'est cool, mais j'aurais aimé plus de détails. Malheureusement, ce ne sont pas les personnages principaux. Le héros est le fils du roi et de la plus jeune d'entre elles.
Je me plains, comme on se plaint souvent quand on a l'habitude des recueils de contes, on en récupère un avec un seul, et hop, on le connaissait déjà ! Mais c'est quand même une belle histoire. J'aime beaucoup l'ambiguïté que cette version met entre le héros et la fille de la sorcière. Aussi, les dessins sont superbes. Et j'aime l'encadré culturel à la fin, qui n'est pas sur la Chine en général mais sur la région précise d'où vient le conte.
7/10
From:
Anonymous( )Anonymous This account has disabled anonymous posting.
OpenID( )OpenID You can comment on this post while signed in with an account from many other sites, once you have confirmed your email address. Sign in using OpenID.
User
Account name:
Password:
If you don't have an account you can create one now.
Subject:
HTML doesn't work in the subject.

Message:

 
Notice: This account is set to log the IP addresses of everyone who comments.
Links will be displayed as unclickable URLs to help prevent spam.

Profile

flo_nelja: (Default)
flo_nelja

June 2017

S M T W T F S
    123
4 5678910
11 121314151617
18 192021222324
252627282930 

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jun. 28th, 2017 09:07 pm
Powered by Dreamwidth Studios